Programme télé ramadhan : Si l’on chantait « safina safina »

Vous pouvez appeler cela matraquage médiatique, bourrage de crâne, vous ne pouvez échapper à son emprise et à son influence. Faites un tour au marché de votre quartier et vous serez édifié. Vos marchands habituels vantent leurs fruits et légumes en chantant Safina Safina qui se décline en felfel ya felfel, delaâ ya delaâ, même les enfants de votre immeuble se mettent au goût de l’heure en chantant, avant El Adhan, «Safina Safina». «Ils ont été victimes du conditionnement de la télévision, du matraquage systématique des publicités diffusées à longueur de journée et de soirée par les chaînes de télévision durant le mois de Ramadhan.

Lire la suite

Vidéos